• Tales of Symphonia

    Tales of SymphoniaPour ceux qui ne connaissent pas, la serie des "Tales of" nous vient du japon. Tales of Symphonia (ToS) est le premier a débarquer en Europe, on peut dire merci a namco ^^.
    Tout commence dans une salle de classe, Lloyd le personnage principal (entrain de regarder l'intérieur de ses paupières), Génis son meilleur pote et Colette leurs amie suivent le cours de Rayne la prof quand soudain un tremblement de terre survient. Le jour est arrivé pour l'élu ...

    Vous vous retrouvez donc au commande de cette petite troupe, qui finit par compter une dizaine de personnages ayant chacun leurs propres personnalités, style de combat et histoire. Allant du combattant a deux épées, jusqu'au mage classique il y en a pour tout les gouts.
    Premier choc, les graphismes, on a droit a des graphismes en cel-shading typés manga assez classes. Les villes et les différents villages que l'on peut visiter sont particulièrement beau, en contrepartie la carte elle est horrible ... mais on ne s'attarde pas beaucoup dessus.

    Comme dans tout bon RPG, les combats ont une place très importante ici. Ceux-ci sont en temps réel, dans ce qui peut se rapprocher d'un smash bros en beaucoup moins bourrin (chaque personnage ne peut se déplacer que sur un axe). On utilise seulement les directions et les boutons A et B, c'est très simple mais pas pour autant simpliste. Chaque sort peut-être affecté a une combinaison de touche (Haut + B par exemple, les attaques classiques s'effectuant avec le stick et le bouton A).

    Les techniques ou sort a débloquer nécessitent que l'on utilise 50, 150, X fois la technique ou le sort de niveau inférieur. En fait sans s'en rendre compte on débloque les capacités a force de jouer tel ou tel capacités; on débloque théoriquement les capacités que l'on préfèrent ^^
    (ça peut paraitre compliqué mais c'est en fait très simple le jeu en main, pis je suis pas doué pour expliquer XD).
    Vous aurez bien sur droit a une cinquantaine de technique de combats et de sorts pour chaque personnages (chaque perso représente une "classe" de personnage par exemple le mage, la soigneuse, les combattants, le mage guerrier...)

    Durant les combats vous controlez donc un seul des 4 personnages de votre equipe, mais cependant vous pouvez donner des ordres très precis a vos compagnons qui d'ailleurs sont assez efficaces. De plus les combats sont jouables en multijoueur jusqu'à 4!

    Autre point fort, le scenario.
    Celui-ci parait très banal et "gamin" au premier abord, mais au fur a mesure que l'on decouvre l'histoire beaucoup d'éléments "adulte" se degage. Par exemple le theme du racisme, ou les relations pere/fils ... Chaque personnage a une histoire, une personnalité forte. On aura souvent a faire des quêtes annexes qui les concernent et qui nous donne plus d'info sur leurs personnalités ou leurs passés (certain sont plus ou moins intéressant).
    Pendant les 60 heures que vous pendra la quete principale le scenario vous tiendra en haleine tout du long, avec beaucoup de rebondissement et un deroulement facon Manga.

    La bande-son : De très beau themes nous sont proposés du debut a la fin. On regrette le génerique vraiment pourri comparé a celui du jeu en version japonaise mais passons ... Les voix américaines sont plutôt agréables par contre ^^

    Un des RPG a posséder de toute urgence sur GameCube avec Baten Kaitos et Skies of Arcadia (j'en oublie surement).
    Ce jeu a sans le vouloir bouleversé ma vie, comprenne qui pourra ! ^^



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Juin 2007 à 22:15
    j'adore trop  ce jeu, j'y ai joué des heures ! L'OAV est enfin sortie d'ailleurs, on peut voir nos ptits persos en animes xD
    2
    Nayuu Profil de Nayuu
    Samedi 28 Juillet 2007 à 23:46
    OUSSA!!!
    OUSSA!!!
    ZEVEUXZEVEUX!!!
    3
    Dimanche 16 Septembre 2007 à 21:33
    tu peux le voir sur youtube ^^
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :